Votre rachat de credit en toute tranquillité

Accueil > Rachat de credit > Une réserve d’argent en plus du rachat de vos crédits, c’est possible (...)

Une réserve d’argent en plus du rachat de vos crédits, c’est possible !

mardi 3 décembre 2013, par gorachat

Et si en plus de faire racheter vos crédits, vous obteniez un peu d’air avec une réserve d’argent supplémentaire ?

Parce que faire racheter ses crédits n’est pas toujours synonyme d’assainissement de vos finances, il peut parfois être judicieux d’avoir une “poire pour la soif”, autrement dit une réserve d’argent supplémentaire permettant de voir venir en cas d’imprévus.

Comment faire pour obtenir cette réserve d’argent supplémentaire ?

Tout dépend de votre dossier et donc de vos antécédents. Pour une banque, le plus important est de mesurer le risque qu’elle prend à vous prêter de l’argent. Le rachat des crédits est en soit un risque compte tenu du fait que généralement, ce rachat intervient alors que vous êtes à la limite de ne plus pouvoir payer. De plus, l’accumulation de crédits à la consommation (car il s’agit généralement de cela) démontre un certain comportement de consommation qui peut faire peur à plus d’une banque.

Mais rassurez vous, si vous avez obtenu la possibilité de faire racheter vos crédits et aménager votre dette, vous avez de grandes chances d’obtenir également que vous soit alloué une réserve d’argent supplémentaire.

Une réserve d’argent supplémentaire, pour en faire quoi ?

comme nous le disions, la réserve d’argent supplémentaire est intéressante si bien utilisée (voir pas utilisée du tout). Il faut la voir non pas comme une possibilité de consommer plus, vous l’aurez compris, mais comme une possibilité de faire face aux imprévus. Autrement dit, s’il n’y a pas d’imprévus, il n’y a pas besoin de puiser dedans.

Il faut également que cette réserve d’argent soit bien négociée. Elle ne doit pas faire parti du projet de rachat de crédit qui doit décompter les intérêts d’une somme à rembourser car cela voudrait dire que vous avez déjà dépensé cette réserve, ce qui n’est pas le cas. Vous devez négocier les conditions d’attribution de cette réserve d’argent avec un taux acceptable et non un énième crédit renouvelable à 20% (pour rappel le taux d’usure en France est fixé à 22%).

Votre réserve d’argent doit tenir compte de votre capacité de remboursement dans le cas où l’intégralité de cette réserve devait être dépensée. Le banquier doit donc calculer son risque dans le cas de cette éventualité et vous donner son accord si le risque est maîtrisé.

Que faire si le banquier refuse de vous octroyer une réserve d’argent en supplément du rachat de vos crédits ?

Si votre banquier vous refuse cette réserve, c’est qu’il a de bonnes raisons pour le faire. Le risque est jugé trop important en fonction de votre capacité de remboursement et de vos antécédents d’achat. En gros, si vous êtes un acheteur compulsif dont la raison vacille en présence d’une vitrine de magasin, il y a fort à parier que vous n’aurez pas cette réserve d’argent.

Dans ce cas, et si vous n’avez pas absolument besoin de cet argent rapidement, faites un deal avec votre banquier en lui demandant de revoir votre demande d’ici trois à six mois, lorsque vous lui aurez montré votre bonne volonté et votre capacité à honorer les premières échéances de votre rachat de crédit.

Si vous ne pouvez pas attendre, c’est que votre demande est justifiée et auquel cas, vous ne devriez pas avoir trop de problème à obtenir cette réserve d’argent, en fonction du montant de cette réserve et de votre capacité de remboursement. Il s’agira là de faire un “package” avec le rachat de crédit et d’y inclure la réserve d’argent pour laquelle vous paierez les mêmes intérêts.